L’insertion professionnelle commence tout doucement durant les études où vous jonglez souvent entre formation académique et expériences en entreprise. Après votre remise de diplôme, il s’agit d’accéder durablement à l’emploi et de naviguer à l’aise dans le monde professionnel ! C’est maintenant que tout commence, parce que les carrières et les parcours sont de plus en plus variés, multiples, gardez le contrôle et devenez acteur de votre insertion professionnelle avec nos 7 astuces.

Montrez-vous digne de confiance

Bienvenue dans la vie professionnelle ! À partir de maintenant, l’entreprise doit pouvoir compter sur vous, vous n’avez plus l’excuse d’être encore en formation. Vous devez faire vos preuves, surtout si vous êtes en période d’essai. Et même après ! Car c’est à partir de votre investissement dans votre métier que se profileront vos évolutions et progressions de carrière !

  • Soyez le plus rigoureux possible : essayez autant que possible d’être une personne ponctuelle, une personne qui envoie des mails sans fautes, qui hiérarchise, qui priorise et qui prend des notes, quelqu’un à qui on n’a pas besoin de rappeler le dress code quand on va voir un client. Votre boss, dont vous gagnerez la confiance, vous confiera plus de responsabilités et vous donnera plus d’autonomie ! Vous n’êtes pas naturellement organisé ? Ça s’apprend ( si, si !)
  • Soyez proactif, force de propositions : voyez plus large que votre poste, plus haut que votre to-do list, anticipez les étapes à venir ! Vous montrez ainsi que vous faites preuve d’anticipation, de créativité, mais aussi de recul, de vision. Sachez rapidement vous rendre indispensable, l’entreprise vous le rendra !
  • N’hésitez pas à aider vos pairs : un petit coup de rush dans l’équipe d’à côté ? Il peut être intéressant d’être disponible pour aider les autres, tant que ce n’est pas au détriment de votre travail. En effet, vous travaillez tous ensemble pour le même but : le succès de votre entreprise !

Créez du lien sur votre lieu de travail

La qualité de vos relations au travail peut changer la face de vos journées. Une fois que vous avez rencontré l’ensemble des personnes avec qui vous allez travailler, attachez-vous à retenir leurs prénoms et vous souvenir de ce que fait chacun. Vous pouvez vous aider du trombinoscope (si on vous en fournit un !) pour réviser un peu qui-est-qui pendant le week-end et être bien sûr de tout mémoriser !

Montrer aux gens que vous vous intéressez à eux peut faire la différence… Et facilite grandement le travail en équipe !

N’hésitez pas aussi à découvrir vos collègues dans un contexte autre qu’au travail, en participant par exemple aux afterworks, mais aussi en proposant des activités : aller courir avec des collègues entre midi et deux, se retrouver le soir après le travail pour regarder un match etc. L’occasion de mieux se connaître, de se découvrir des points communs et de se faire des alliés au sein de l’entreprise… Voire des amis pour la vie !
Et quand on ne s’entend pas ? Mieux vaut rester strictement professionnel. Attachez-vous à être de ceux qui renforcent la cohésion plutôt que de ceux qui divisent… Ces personnes avec qui vous êtes amenés à travailler aujourd’hui, vous pourriez peut-être aussi les croiser plus tard dans un autre poste, dans une autre entreprise, ils pourraient devenir vos clients, vos fournisseurs, ou votre futur patron !

Restez humble, osez poser des questions, dire que vous ne savez pas…

Poser des questions vous rendra avant tout plus humain. Vous n’osez pas poser de question car vous avez peur de montrer que vous n’êtes pas à la hauteur ?
Vous êtes jeune diplômé, vous avez le droit de ne pas tout savoir. D’ailleurs, même votre boss, même le PDG de la boite a le droit de ne pas tout savoir. Ne restez pas bloqué durant des semaines sur un dossier, osez poser des questions ciblées qui vous permettront d’avancer.

On est souvent bloqué par deux types de problèmes :

  • Parce que ce qu’on attend de vous n’est pas clair, il n’y a aucune honte à demander clarification : “J’ai commencé à travailler comme on avait dit sur le projet X, cependant je me rends compte que je ne suis pas sûr d’avoir très bien compris les enjeux/la consigne etc.”
  • Parce que vous hésitez entre plusieurs options et êtes en attente de validation, sans pour autant oser demander son avis à quelqu’un. Lancez vous : “J’aimerais ton avis car il y a pour mois deux angles d’approche à ce problème, je pencherais naturellement pour celui-là mais je ne suis pas sûr etc.”
    Poser des questions, avouer que vous ne savez pas, vous rendra avant tout plus humain. Vous avez encore beaucoup à apprendre des autres. Identifier des experts en interne qui peuvent vous aider et vous transmettre des connaissances peut considérablement faciliter votre insertion professionnelle.

Soignez votre réseau professionnel

Même si vous pensez qu’il n’est pas très développé, vous avez déjà un réseau professionnel ; Vos anciens maîtres de stage, vos anciens collègues en font partie.
Ce réseau est à entretenir. Pourquoi ne pas leur donner des nouvelles de vous, de la fin de vos études et de ce nouveau poste que vous occupez ? Profitez-en au passage pour les remercier d’avoir été à vos côtés durant votre formation :

  • Ils vous ont transmis telle ou telle compétence
  • Ils vous ont permis de découvrir un secteur, un métier, ou de faire des choix dans votre orientation professionnelle
  • Ils ont peut-être été des mentors, ou des figures inspirantes
  • Ils vous ont fait confiance et vous ont autonomisé
  • Chacune des rencontres que vous ferez au fur et à mesure de votre vie professionnelle viendra agrandir ce réseau. LinkedIn est pour cela un formidable moyen de rester en contact, pensez à l’utiliser !

Restez en contact avec votre école, votre université

Quand on termine ses études, on a parfois envie de claquer la porte à son école, de fermer le dossier “études”, avouez-le. Mais on ne peut se débarrasser comme cela de son Alma Mater (Mère nourricière, expression très utilisée dans le monde anglophone pour désigner l’université où l’on a étudié).

Les écoles et universités peuvent jouer un rôle important, parfois même des années après notre fin d’études :

  • Les anciens enseignants : Vous pouvez rester en contact avec les enseignants que vous avez appréciés, vous n’êtes plus leur élève mais leur pair désormais, dans la corporation de métier qui vous uni !
  • Le réseau des alumnis : Vous pouvez vous mettre en relation avec le réseau des anciens de l’école ou alumni. Ces communautés d’anciens élèves parfois très actives organisent des événements, diffusent des opportunités professionnelles à l’attention des anciens etc. Ce sont des réseaux très puissants, à ne pas négliger lorsque vous chercherez du boulot, surtout dans les secteurs où le marché de l’emploi est caché !
  • Les services carrière : Restez en contact avec les conseillers carrière, le service des stages, pour le jour où vous chercherez à recruter votre propre stagiaire – ça vous arrivera peut-être plus vite que prévu – et vous serez alors ravi de faire appel à des étudiants de votre école !
  • Camarades de promotion : Ne perdez pas de vue vos camarades de promo, vous pourriez avoir à partager avec eux bien plus que vous ne l’imaginez ! Par exemple, vous pourriez être heureux d’échanger des conseils sur vos métiers respectifs, vous passer les bons plans d’entreprises qui embauchent, mais aussi coopter certains camarades quand votre entreprise recrutera !

Développez votre expertise

Vous avez été embauché sur un poste, probablement pour 3 raisons : votre formation initiale, votre personnalité et votre motivation. L’entreprise est consciente que vous ne connaissez pas tout mais croit en votre potentiel. Votre expertise est encore à construire ! Même si les études sont finies, vous n’allez pas cesser d’apprendre, d’autant plus que les métiers et les secteurs évoluent très vite.

Pour rester à la pointe de votre métier, restez en veille :

  • Inscrivez-vous à des revues, des newsletters dans votre domaine pour suivre l’actualité du métier, et les innovations qui émergent régulièrement
    Suivez des formations régulières, que ce soit avec l’entreprise ou à l’extérieur, inscrivez vous à des moocs en ligne pour rester à la pointe de la technique etc.
  • Participez à des conférences, des meetups dans votre branche, l’occasion de découvrir les tendances, les nouveautés, les découvertes scientifiques et partager les bonnes pratiques
  • Discutez avec des professionnels de votre métier, ce n’est jamais du temps perdu !

Apprivoisez votre nouvelle identité

Votre identité professionnelle est en construction, vous êtes en transition entre une identité d’étudiant et une identité professionnelle qui vous définit désormais, au moins dans le monde professionnel. Il vous faut apprivoiser cette nouvelle casquette. Car on va vous la poser 100 fois, 1000 fois, cette question : « Et toi, tu fais quoi dans la vie ? »

Ce qui constitue votre identité professionnelle est un croisement entre votre vision de vous-même dans le monde du travail, et la façon dont les autres vous voient, que ce soit votre boss, vos collègues, mais aussi vos parents et amis. Désormais, c’est à vous de définir quel genre de professionnel vous voulez être, en vous inspirant, pourquoi pas, de modèles, de mentors, mais aussi en vous spécialisant, en devenant expert dans tel ou tel domaine. Apprenez à parler de vous, de votre parcours d’études, de votre choix de métier et de votre pratique.

Pas de panique, cette identité sera amenée à évoluer tout au long de votre vie professionnelle, en fonction des progressions et changements de poste que vous vivrez. Pensez à mettre à jour votre profil LinkedIn régulièrement, même si vous ne cherchez pas de boulot, c’est par exemple un moyen très simple de tenir informé votre réseau, ou même vos clients de ce que vous faites !

Voilà, c’est désormais à vous de jouer. Vous avez décroché un emploi, mais vous n’êtes pas arrivé, vous êtes seulement sur la ligne de départ ! À chaque intersection, il vous faudra choisir une direction. Laissez-vous un maximum de portes ouvertes, restez en veille, continuez à explorer et lancer des projets en parallèle de votre travail, développez votre réseau et enrichissez-le de personnes qui vous inspirent afin de vous accompagner dans la direction que vous souhaitez prendre. Bonne route !


Un article de Welcome To the Jungle