Accueil » Vie professionnelle » Être plus optimiste pour mieux s’adapter au travail

Être plus optimiste pour mieux s’adapter au travail

Être plus optimiste pour mieux s’adapter au travail

Cet article fait partie d’une série de textes portant sur les traits de personnalités qui permettent de mieux s’adapter au travail. Mieux s’adapter au travail diminue les risques de vivre de l’épuisement professionnel. Pour lire les 2 premiers articles :

5 traits pour mieux s’adapter au travail
Améliorer son estime de soi pour mieux s’adapter au travail

Le 2e trait de personnalité dont je veux discuter davantage est l’optimisme. Il est plus difficile de travailler avec une personne pessimiste et négative en milieu de travail, l’ambiance de travail devient plus lourde. Les gens qui adoptent une attitude positive ont tendance à attirer la sympathie vers eux de façon naturelle parce qu’ils sont agréables à côtoyer. Il est plus facile d’être flexible et résiliant en voyant le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

 

8054778102_bbd3e7293c_b

 

Quoi faire pour être une personne plus optimiste – et non moins pessimiste? Voici 3 exemples d’actions que l’on peut poser :

 

1. Prendre un moment de réflexion

Êtes-vous de nature colérique ou impulsive? Peut-être que sous l’emprise de colères soudaines ou d’impulsivité, vous partagez vos premières impressions immédiatement. Il vaut mieux se laisser un temps de réflexion afin de nuancer sa position, et ce, particulièrement en milieu de travail où l’enjeu du maintien des relations est très important pour conserver son emploi. Le temps de réflexion permet de prendre du recul et de rester un peu plus optimiste : ce n’est pas complètement noir… ni complètement blanc, je vous l’accorde.

 

2. Voir les deux côtés de la médaille

La vie n’est ni noire, ni blanche. Alors pour nuancer votre position, exercez-vous à voir l’autre côté de la médaille. Prenez-vous le temps de comprendre la position de gens qui ne pensent pas comme vous? Peut-être que de vous confronter davantage à d’autres points de vue vous fera réaliser que la réalité est un peu plus complexe que ce que vous pensez et qu’il vaut mieux être moins négatif. Votre esprit d’ouverture sera grandement récompensé par de la sympathie à votre égard !

 

3. S’entourer de gens différents

Quoi de mieux pour voir l’autre côté de la médaille que de vous entourer de gens quelque peu différents de vous? Certaines personnes de votre entourage sont peut-être négatives elles-mêmes. Peut-être même qu’elles vous « tirent vers le bas ». Essayez de vous entourer de gens plus optimistes dans votre vie en général, ils vous transmettront peut-être un peu de leur légèreté.

 

Être plus optimiste pour mieux s’adapter au travail

Il peut être difficile d’aller contre sa nature si elle est d’être négatif, pessimiste ou excessivement critique. Il reste que si on a du mal à s’adapter au travail parce que nos relations sociales en souffrent et que nous en sommes malheureux, il vaut mieux améliorer cet aspect. Malgré toute votre intelligence, malgré la rigueur de votre analyse ou la justesse de votre propos, personne n’aime travailler avec quelqu’un de désagréable. Faites preuve d’ouverture et écoutez les autres, ils ont probablement de bonnes raisons de dire, faire ou penser ce qu’ils font.

 

Eric Péloquin, c.o.
Conseiller d’orientation

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail