Accueil » Recherche d'emploi » Qu’est-ce que le marché caché de l’emploi?

Qu’est-ce que le marché caché de l’emploi?

Qu’est-ce que le marché caché de l’emploi?

Saviez-vous qu’il y a un marché caché de l’emploi? Oui, oui un marché dans lequel se trouve une majorité de postes disponibles et dont on n’entend pas parler publiquement. Pourquoi avoir un marché caché si l’on veut combler des postes? Les employeurs ne veulent-ils pas donner à leurs offres le plus de visibilité possible pour trouver de bons candidats?

Pour bien comprendre ce qu’est le marché caché de l’emploi, il faut se mettre dans la peau d’un employeur. Où commenceriez-vous à chercher un candidat pour un poste si vous étiez à sa place? Il est fort probable que vous commenceriez vos recherches dans votre propre réseau – qui est invisible pour la majorité des candidats. Vous sollicitez des personnes que vous connaissez parce que vous leur faites confiance. Les offres affichées publiquement provoquent plutôt des réponses d’inconnus qui ne vous sont pas référés.

En fait, il peut être difficile de bien comprendre comment un employeur comble ses offres d’emploi, car l’employeur et le chercheur d’emploi vivent deux réalités différentes. L’employeur tente de trouver un candidat à partir du marché caché tandis que le chercheur d’emploi entame ses recherches dans le marché visible.

iceberg

Le marché visible

En général, les 3 principaux moyens visibles de trouver un emploi sont :

  1. Les annonces

Les annonces de postes disponibles sont sans contredit le moyen de plus connu d’accéder au marché visible de l’emploi. Ces annonces peuvent être affichées dans les sections carrières des journaux, mais elles se trouvent de plus en plus sur le Web. Il existe plusieurs sites d’affichage d’offres d’emploi dont certains se spécialisent pour des domaines ou des postes en particulier. Sur ces sites, on peut trouver des listes de postes ou encore des moteurs de recherche permettant d’afficher des offres selon des critères de recherche précis. Les entreprises publient également leurs annonces sur leur site Web et , de plus en plus,  sur les médias sociaux.

  1. Les agences de placement

Les conseillers des agences de placement travaillent pour leur client : l’employeur. Un employeur, qui a besoin de main d’œuvre, a mandaté une agence de placement afin qu’elle lui présente des candidats compétents. Le conseiller travaille donc à combler les besoins de l’employeur avant ceux du candidat. Les agences de placement se trouvent dans le marché visible, car elles sont un moyen accessible d’être mis en contact avec des postes disponibles.

  1. Les banques de candidature

La banque de candidature est un outil utilisé par les employeurs – souvent en dernier recours – pour trouver des candidats. Les candidats qui se trouvent dans ces listes ont offert leurs services sans qu’il y ait eu d’annonce de recrutement. Ces candidatures sont spontanées parce qu’elles ne répondent pas à une demande de l’employeur. Elles sont analysées lorsque les besoins se présentent et sont souvent triées par des logiciels qui extraient des mots clés de votre CV.

Le marché caché

Le marché caché, son nom l’indique, n’est pas affiché publiquement – ou du moins pas affiché dans des lieux où l’on s’y attendrait. Rappelez-vous, ce marché caché se situe autour de l’employeur; c’est son point de départ. Alors à moins d’être un ami, un collègue ou un contact, on ne risque pas de voir l’offre. Les 3 principaux moyens « cachés » utilisés par l’employeur pour trouver un employé sont :

  1. Trouver une personne de confiance

Une personne de confiance, c’est quelqu’un que l’employeur connaît déjà : un ancien collègue, un ami, un employé promu à l’interne, etc. Ces personnes sont dans le cercle rapproché de l’employeur. Ce sont les premiers qu’il contactera pour leur offrir le poste. L’employeur sait qu’ils poseront très peu de risque et qu’ils feront fort probablement l’affaire. Les employeurs contactent donc directement les individus qu’ils convoitent pour le poste.

  1. Demander à son réseau de recommander quelqu’un

Si l’employeur constate que ses connaissances immédiates ne sont pas disponibles pour combler le poste, il leur demandera s’ils connaissent quelqu’un. Les employeurs peuvent ainsi offrir un poste à une personne et ensuite lui demander si elle aurait quelqu’un à référer. Ils peuvent également mobiliser leur réseau sur les médias sociaux (LinkedIn, mais aussi Facebook et twitter). Ces personnes sont fort probablement inconnues de l’employeur, mais elles auront la qualité d’être référées par une personne de confiance. Étant donné qu’il vaut mieux faire attention à sa réputation, la personne proposée a plus de chance d’être quelqu’un de fiable. L’offre reste encore cachée puisqu’elle passe au « deuxième niveau » du réseau de l’employeur.

  1. De rencontrer des personnes qui démontreront leurs compétences

À mi-chemin entre la candidature spontanée et le réseautage professionnel, le candidat peut se présenter directement à l’employeur et faire preuve de ses compétences. La principale différence par rapport à l’entrevue d’embauche est que le candidat ne se présente pas en réponse à une offre d’emploi. Le candidat peut décider de rencontrer l’employeur pour discuter. Un message sur LinkedIn ou un appel téléphonique peuvent mener à une rencontre si le candidat pique sa curiosité et répond à ses besoins (actuels ou futurs). La conversation qui s’en suivra sera probablement moins formelle qu’une entrevue d’embauche, mais pourrait lui ressembler. C’est une rencontre où le candidat se vend à l’employeur en démontrant ce qu’il peut lui offrir. C’est un « pitch » de vente.

Comment tirer parti du marché caché de l’emploi?

Les deux moyens principaux d’accéder au marché caché sont le réseautage professionnel et le contact direct d’employeurs. Comment entrer en relation avec des employeurs potentiels? Vous pouvez participer à des associations et activités pour vous faire remarquer, tels les associations ou ordres professionnels. Vous pouvez également contacter directement les employeurs en consultant des répertoires d’entreprises tels que le répertoire Information sur le marché du travail (IMT) d’Emploi Québec, les pages jaunes et LinkedIn. Vous pouvez demander une rencontre d’information dans l’optique d’être un candidat à l’emploi, tout comme vous pouvez demander par rapport à votre orientation professionnelle. Vous pouvez par exemple demander à l’employeur quelles sont les compétences essentielles pour combler le type de poste que vous convoitez dans son entreprise.

Il est évident que pour accéder au marché caché de l’emploi, il faut être plus actif que passif et oser entrer en contact avec des employeurs potentiels. Les moyens ne manquent pas aujourd’hui pour trouver les coordonnées d’employeurs, de même que de l’information sur leur entreprise. Faites vos recherches, fixez vos objectifs et foncez : vous pourriez être surpris des résultats!

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail