Accueil » Divers » L’orientation et les valeurs

L’orientation et les valeurs

L’orientation et les valeurs

 

Les valeurs sont ce que nous considérons comme important. Nous n’avons pas toutes les mêmes: certains accordent beaucoup d’importance à l’argent, alors que pour d’autres c’est la famille qui est la valeur suprême. Une chose est sûre, les valeurs guident nos actions et nos choix au quotidien.

 

Bien souvent, pour plusieurs, les valeurs vont de soi. Cela signifie qu’elles sont tellement ancrées en nous que nous en avons plus ou moins conscience. Prendre conscience de ses valeurs personnelles permet de mieux comprendre ses décisions, actions et comportements. Par exemple, les malentendus et les conflits sont souvent provoqués par des valeurs opposées qui s’affrontent.

 

Il est aussi important de connaître et de comprendre les valeurs de la société dans laquelle on vit (les valeurs sociales), ainsi que celles de l’entreprise pour laquelle on travaille. Savoir quelle est la culture de l’entreprise permet de s’y adapter et d’y évoluer efficacement.

 

Les valeurs du marché du travail au Québec

 

1. La langue française

La qualité de la langue est souvent une exigence sur le marché du travail. Elle provient de notre identité de francophone et de la valeur que notre société accorde à la conservation du patrimoine. Cette valeur nationaliste se traduit en action sur le marché du travail par des exigences au niveau de la maîtrise du français à l’oral et à l’écrit.

 

2. L’égalité des chances pour tous

La Charte québécoise des droits et libertés de la personne stipule que:

« Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap. Il y a discrimination lorsqu’une telle distinction, exclusion ou préférence a pour effet de détruire ou de compromettre ce droit. » (Chapitre 1.10)

Cette valeur se reflète dans les Normes du travail et protège les travailleurs contre la discrimination.

 

3. La coopération

Elle est perceptible par l’importance accordée au travail d’équipe et à la collaboration entre les individus.

 

4. La flexibilité

Sur le marché du travail, les gestionnaires d’entreprise s’attendent à ce que les employés soient ouverts aux changements et prêts à assumer une variété de tâches différentes, au besoin, même si cela déborde à l’occasion de leur description de tâches.

 

5. La participation

La participation des employés d’une entreprise aux décisions qui la concernent est importante. Il est essentiel que les employés se sentent concernés par les enjeux et les décisions prises par l’entreprise.

 

6. La ponctualité et le respect des échéances

 

7. La compétence et la performance

Un peu comme pour l’égalité des chances, la compétence est très valorisée sur le marché du travail québécois. L’employeur s’attend à ce que l’individu fasse ses preuves avant de grimper les échelons, peu importe son statut socioéconomique ou ses années d’expérience. C’est ce qui explique que parfois, une personne plus jeune et ayant moins d’ancienneté puisse occuper un poste dans lequel elle dirige d’autres personnes.

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail